fr en
loupe

LOUVIER

Alain LOUVIER, né à Paris en 1945, bachelier mathématiques en 1961, parcourt au Conservatoire National Supérieur de Musique une longue route qu’il termine en 1972, lorsqu’il est nommé Directeur de l’École Nationale de Musique de Boulogne-Billancourt, ville dont sa famille est originaire. Durant ces longues années d’études, il obtient 9 Premiers Prix, notamment ceux de composition (Tony Aubin), analyse musicale (Olivier Messiaen), accompagnement au piano (Henriette Puig-Rochet), histoire de la musique (Norbert Dufourcq), direction d’orchestre (Manuel Rosenthal) et clavecin (Robert Veyron-Lacroix). En 1968, il est le dernier à se voir décerner le Premier Grand Prix de Rome et il est pensionnaire de 1969 à 1972 à la Villa Médicis. Entre autres distinctions, il reçoit la bourse de la Fondation de la Vocation (1966), le Prix Arthur Honegger (1975) et le Prix Paul Gilson (1981). En 1991 Alain Louvier est nommé professeur d’analyse musicale du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.