fr en
loupe

BACRI

Né en 1961 à Paris, Nicolas BACRI est aujourd’hui l’auteur de plus de cent compositions dont six symphonies, six cantates, sept quatuors à cordes, plus de quinze œuvres concertantes, quatre trios avec piano et plusieurs sonates pour violon et pour violoncelle. Élève de Louis Saguer il a également reçu les conseils d’Elliott Carter et Henri Dutilleux. Après un Premier Prix de composition au CNSM de Paris en 1983 (classe de Serge Nigg et Michel Philippot) il est nommé pensionnaire à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) pour deux ans. Après une activité de quatre ans à Radio-France en tant que délégué artistique du service de musique de chambre, il se consacre de nouveau à plein temps à la composition et est nommé pensionnaire à la Casa Vélasquez à Madrid (1991-1993). Depuis 1982, Nicolas Bacri a reçu des commandes régulières de Radio-France, du Ministère de la Culture et de nombreux orchestres, solistes et festivals. Il a remporté pour l’ensemble de son œuvre les prix Stéphane Chapelier (SACEM), André Caplet (Académie des Beaux-Arts), Pineau-Chaillou (Ville de Nantes), Hervé Dugardin (SACEM), de l’Académie du disque 1993, Georges Wildenstein (Beaux-Arts), Pierre Cardin (Beaux-Arts), Claude Arrieu (SACEM) et est lauréat de la Fondation d’entreprise du Crédit National (Natexis Banque Populaire) grâce à laquelle il a terminé sa monumentale troisième symphonie (« Sinfonia da Requiem » pour mezzo-soprano, chœur et orchestre). De 1993 à 1999, il est invité à résider par l’Association Pour Que l’Esprit Vive à l’ancienne Abbaye cistercienne de La Prée (Indre). Professeur d’orchestration au Conservatoire – Haute école de musique de Genève, il vit aujourd’hui à Bruxelles.